Seras-tu là ?

Solal Bouloudnine

Seras-tu là ?

Avec Seras-tu là ?, le comédien Solal Bouloudnine nous plonge dans l’univers d’un enfant des années 90 qui réalise, comme tous les enfants avant et après lui, que tout a une fin, à commencer par la vie. Nous traversons avec lui une vie marquée par l’angoisse de la fin, dans une comédie touchante et vertigineuse.

Une bouchère bourguignonne, un chirurgien facétieux, un rabbin plein d’histoires, une maîtresse en burn out, France Gall… À travers une galerie de personnages un peu fous et au son des chanson de Michel Berger, on rit avec Solal Bouloudnine de l’atrocité du cancer, des maladies vénériennes et cardiovasculaires, gastriques aussi, et cérébrales, de la solitude qui le ronge terriblement, de l’incommunicabilité entre les êtres, de l’enfance insouciante et naïve qui s’en est allée à jamais, viciée par les assauts du monde insurmontable, injuste et cruel.

Seras-tu là ? est un spectacle de variété qui se vit comme une chanson épique, ou l’inverse. C’est un mercredi après-midi entre copains dans une chambre d’enfant où les jouets activent les histoires les plus folles.

 

 

 


Jeu et conception 
: Solal Bouloudnine – Texte : Solal Bouloudnine et Maxime Mikolajczak, avec la collaboration d’Olivier Veillon – Mise en scène : Maxime Mikolajczak et Olivier Veillon – Création lumière et son, régie générale : François Duguest – Régie lumière : Olivier Maignan – Musique : Michel Berger – Costumes et accessoires : Elisabeth Cerqueira et François Gauthier-Lafaye – Administration : Antoine Lenoble – Production : Mathilde Bonamy et Augustin Bouchon – Diffusion : La Loge – Mathilde Bonamy, Alice Vivier & Marian Arbre


Production 
: L’OUTIL – Coproductions : NEST – Centre Dramatique transfrontalier de Thionville – Grand Est, Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France, Théâtre Dijon-Bourgogne – CDN, Théâtre Sorano, Les Plateaux Sauvages, Printemps de comédiens – Soutiens : Théâtre de l’Aquarium, CENTQUATRE-PARIS, Carreau du Temple, festival FRAGMENT(S) #7, L’Annexe, la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne Franche-Comté, Ville de Dijon, avec le soutien du Fonds SACD Humour/One Man Show

La Fabrique des Idoles

MégaSuperThéâtre

La Fabrique des Idoles

Pour échapper au chaos du monde, notre cerveau a mis en place un stratagème très efficace : il construit des fictions, des récits, qui permettent de relier les choses entre elles et ainsi de tisser une logique narrative dans laquelle notre existence aurait un sens.
Grâce à lui nous pouvons évoluer dans un monde quasi cohérent. Et ainsi Survivre.
Trois acteurs partagent la scène devant la communauté constituée du public. Ce sont tour à tour des joueurs, des croyants, des conteurs. Ils jouent à incarner à leur manière des grands récits qui traversent notre civilisation. Nous, la communauté constituée du public, nous serons les voyants. Nous verrons les mécanismes de jeu se mettre en place devant nous. Nous les verrons évoluer dans des dispositifs qui contraignent et influencent leurs comportements et donc par extension leurs récits.
Cette traversée nous l’éprouverons avec eux, en espérant ainsi pouvoir le temps du spectacle regarder en face nos croyances et voir ce qu’elles racontent de nous. 

Écriture collective : MégaSuperThéâtre
Mise en scène : Théodore Oliver – Collaboratrice artistique : Mélanie Vayssettes – Dramaturgie : Romain Nicolas – Interprètes : Chloé Sarrat, Simon Le Floc’h, Quentin Quignon – Régie générale : Artur Canillas – Création sonore : Clément Hubert – Lumières : Gaspard Gauthier – Scénographie : Elsa Seguier Faucher – Construction : Victor Chesneau – Costumes : Coline Galeazzi – Production : Coline Chinal Pernin et Clara Di Benedetto
Photographes associés : Pablo Baquedano et Jacob Chetrit – Binocles Photographies 

Production : MégaSuperThéâtre
Coproduction : Théâtre Sorano / Puissance quatre / ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie / Théâtre Le Périscope / Collectif En Jeux
Résidences : Espace Roguet – Conseil Départemental de la Haute Garonne / La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des Ecritures du Spectacle / Théâtre Jules Julien / Pavil- lon Mazar / Association Contrechamps / La Table Dom Saint-Marie-de-Barousse / Compagnie 111 – Aurélien Bory – La Nouvelle Digue / MJC Rodez – Théâtre des 2 points / Le Pari, Fabrique artistique
Soutiens : Festival Fragments (La Loge/Mains d’Œuvres) / Conseil Départemental de la Haute Garonne / Aide à l’écriture et à la production de l’association Beaumarchais – SACD / Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie / Ville de Toulouse / Région Occitanie / SPEDIDAM / Adami 

Le Tir Sacré

Marine Colard

Le Tir Sacré

Le Tir Sacré est un duo qui joue avec la musicalité du commentaire sportif. Deuxième pièce de la chorégraphe Marine Colard qui mêle enjeux chorégraphiques et textuels, ce duo explore les liens entre le geste et le commentaire sportif. Quelle relation entre la posture d’excellence et de performance de l’athlète, et l’aspect parfois dramatique et exubérant du commentaire du journaliste ? Performance théâtrale et chorégraphique, Le Tir Sacré est une savoureuse oscillation entre déconstruction minutieuse des lignes du corps et décontextualisation des mots. Jusqu’où ce duo se risquera-t-il dans cette escalade pour toujours plus de performance, pour toujours plus d’émotions ? Jusqu’où se risqueront-elles ensemble ?

Conception & chorégraphie : Marine Colard – Interprétation : Marine Colard & Esse Vanderbruggen Création sonore : Aria Delacelle & Sylvain Ollivier – Création lumière : Lucien Valle – Scénographie : Alix Boillot – Costumes : Aude Désigaux – Journalistes complices : Fanny Lechevestrier & Bruno Salomon – Regards : Michel Cerda, Adeline Fontaine & Nina Vallon – Production et diffusion : Guillaume Fernel

Production : Petite Foule Production
Co-producteurs : Espace des Arts – Scène Nationale Chalon-sur-Saône, VIADANSE CCN de Bourgogne Franche-Comté, Espace 1789 de Saint-Ouen, scène conventionnée pour la danse Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne- Franche-Comté, Château de Monthelon – Atelier international de fabrique artistique (89), Danse Dense, Vertical Détour / Le Vaisseau – fabrique artistique au Centre de Réadaptation de Coubert, La Commanderie Mission danse de SQY.

Soutiens : Théâtre de Vanves – Scène conventionnée d’intérêt national « Art et création » pour la danse et les écritures contemporaines à travers les arts (accueil en résidences et accompagnement), Aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD, Aide à la création DRAC Bourgogne- Franche-Comté, Aide à la production Région Bourgogne-Franche-Comté (en cours), Mécénat de la Caisse des Dépôts, le Conseil Départemental de l’Yonne, Groupe Geste(s), La Friche Artistique Besançon. 

Accueil studio : Théâtre National de Chaillot, La Cité de la Voix centre national d’art vocal Vézelay Bourgogne-Franche-Comté, Théâtre Paul Eluard (TPE) de Bezons, scène conventionnée d’intérêt national Art & Création – Danse, Maison Populaire Montreuil, Centre National de la Danse, CENTQUATRE-Paris dans le cadre du Programme « 90m2 créatif », La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne. La compagnie Petite Foule Production est conventionnée par le Conseil Départemental de l’Yonne.